SÉNAT DE BELGIQUE BELGISCHE SENAAT
________________
Session 2017-2018 Zitting 2017-2018
________________
20 décembre 2017 20 december 2017
________________
Question écrite n° 6-1726 Schriftelijke vraag nr. 6-1726

de Lode Vereeck (Open Vld)

van Lode Vereeck (Open Vld)

au premier ministre

aan de eerste minister
________________
Obligations vertes - Émission - Date - Fonds escomptés - Évaluation - Différence de taux d'intérêt par rapport aux obligations d'État classiques - Projets éligibles - Sélection - Future émission d'obligations vertes Groene obligaties - Uitgifte - Datum - Verwachte ontvangsten - Inschatting - Renteverschil met de gewone staatsobligatie - Projecten die in aanmerking komen - Selectie - Toekomstige uitgifte van groene obligaties 
________________
________ ________
20/12/2017 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 18/1/2018 )
20/12/2017 Verzending vraag
(Einde van de antwoordtermijn: 18/1/2018 )
________ ________
Ook gesteld aan : schriftelijke vraag 6-1727 Ook gesteld aan : schriftelijke vraag 6-1727
________ ________
Question n° 6-1726 du 20 décembre 2017 : (Question posée en néerlandais) Vraag nr. 6-1726 d.d. 20 december 2017 : (Vraag gesteld in het Nederlands)

Le 31 décembre 2017, le journal De Tijd a annoncé l'émission d'une obligation verte par le gouvernement fédéral. Celle-ci vise à financer des investissements dans des projets durables. Le gouvernement veut ainsi, comme l'a annoncé le premier ministre Charles Michel sur le One Planet Summit, « donner un signal fort dans la lutte contre le réchauffement climatique ».

L'émission de ces obligations appelées « green bonds » a été annoncée dans l'accord de l'été 2017 et, comme indiqué dans la présentation de cet accord lors du conseil thématique des ministres du 26 juillet 2017, « démontre l'engagement écologique à long terme du gouvernement ». La politique environnementale est toutefois une matière régionale et relève de la compétence des trois Régions de Belgique. Le caractère transversal de ce sujet est ainsi d'emblée clarifié.

Je souhaite vous poser les questions suivantes :

1) J'aimerais que vous me donniez des explications claires quant aux modalités de l'émission de l'obligation verte :

a) L'émission de l'obligation verte serait prévue pour le premier trimestre ou le printemps 2018. Connaît-on aujourd'hui la date précise de l'émission ?

b) Avec les obligations vertes, le gouvernement fédéral espère recueillir 3 à 5 milliards d'euros auprès des investisseurs institutionnels comme les banques ou les compagnies d'assurances. Les particuliers pourront acheter les obligations après l'émission, via le marché secondaire.

- Sur la base de quels calculs, analyses, prévisions et hypothèses a-t-on évalué le montant que le gouvernement espère lever avec les obligations vertes ? J'aimerais obtenir des explications détaillées.

- Pouvez-vous évaluer plus précisément le montant à récolter étant donné la marge de 2 milliards d'euros au niveau des fonds escomptés ?

- Des investisseurs institutionnels de l'étranger peuvent-ils également y souscrire ?

c) Le gouvernement fédéral s'attend à ce que le rendement des obligations vertes soit « équivalent ou légèrement inférieur à celui d'une obligation d'État classique ».

Entretemps, a-t-on déjà déterminé le taux d'intérêt ou la différence de taux d'intérêt par rapport à l'obligation d'État classique ? Dans l'affirmative, à combien s'élève le taux d'intérêt ou la différence de taux d'intérêt ? Dans la négative, quand le fera-t-on ?

d) Quelle sera la durée des obligations vertes ?

e) Quelle(s) institution(s) financière(s) pourra (pourront)-t-elle(s) émettre les obligations vertes du gouvernement fédéral ? Comment s'est déroulée la procédure de sélection de l'émetteur ?

2) Lors de la présentation de l'accord de l'été 2017, il a été précisé que « les projets/dépenses éligibles auxquels seront affectées les « green OLO », seront diversifiés en termes de type de dépenses et comprendront des projets/dépenses récents, actuels et futurs relevant de compétences fédérales ».

a) Par qui/quelle instance les projets éligibles seront-ils analysés et évalués ?

b) Qui/quelle instance prendra la décision finale sur la sélection des projets qui s'inscrivent dans la lutte contre le réchauffement climatique et auxquels les « green OLO » sont affectées ?

c) L'article publié par De Tijd parle « d'infrastructures ferroviaires et d'investissements en efficacité énergétique ». Pouvez-vous expliciter les projets que le gouvernement fédéral envisage ?

3) On annonce encore des émissions d'obligations vertes pour les prochaines années.

a) Quel est le calendrier prévu à cet effet ?

b) Quel montant espère-t-on recueillir et dans quel délai ?

 

Op 13 december 2017 berichtte De Tijd over de uitgifte van een groene obligatie door de federale regering. Deze obligatie heeft de financiering van investeringen in duurzame projecten tot doel. Op deze manier wil de federale regering, aldus eerste minister Michel, op de One Planet Summit, « een sterk signaal geven in de strijd tegen de klimaatopwarming ».

De uitgave van deze zogenaamde « green bonds » werd aangekondigd in het zomerakkoord 2017 en « toont het ecologisch engagement op lange termijn van de regering », aldus de presentatie van het zomerakkoord op de thematische Ministerraad van 26 juli 2017. Het milieubeleid is echter een gewestaangelegenheid en behoort tot de bevoegdheid van de drie gewesten in België. Hiermee wordt het transversale karakter van dit thema meteen duidelijk gemaakt.

Ik heb volgende vragen voor u :

1) Graag ontvang ik van u een duidelijke toelichting bij de modaliteiten van de uitgifte van de groene obligatie :

a) De uitgifte van de groene obligatie zou gepland zijn in het eerste trimester of de lente van 2018. Is de concrete datum van uitgifte thans al bekend ?

b) Met de groene obligaties hoopt de federale regering 3 à 5 miljard euro op te kunnen halen bij institutionele investeerders, zoals banken en verzekeringsmaatschappijen. Particulieren zullen na de uitgifte de obligaties kunnen kopen via de secundaire markt.

- Op welke berekeningen, analyses, voorspellingen en aannames is de inschatting van het bedrag gebaseerd dat de regering met de groene obligaties hoopt op te halen ? Graag een gedetailleerde toelichting.

- Kunt u het op te halen bedrag nauwkeuriger inschatten, aangezien de verwachte ontvangsten nu een marge laten van 2 miljard euro ?

- Kunnen ook institutionele investeerders uit het buitenland intekenen ?

c) De federale regering verwacht dat de rente van de groene obligaties « gelijk of iets lager zal zijn dan die op een gewone staatsobligatie ».

Werd de hoogte van de rente of het renteverschil met de gewone staatsobligatie inmiddels al vastgesteld ? Zo ja, hoeveel bedraagt de rente of het renteverschil ? Zo nee, wanneer zal dit gebeuren ?

d) Hoeveel zal de looptijd van de groene obligaties bedragen ?

e) Welke financiële instelling(en) zal (zullen) de groene obligaties van de federale regering mogen uitgeven ? Hoe verliep de selectieprocedure van de uitgever ?

2) Tijdens de presentatie van het zomerakkoord werd verduidelijkt dat « de in aanmerking komende projecten / uitgaven waaraan de " green OLO's " zullen worden toegekend, [zullen] worden gediversifieerd in termen van type uitgaven en zullen recente, huidige en toekomstige projecten / uitgaven bevatten die onder federale bevoegdheden vallen ».

a) Door wie / welke instantie zullen de in aanmerking komende projecten worden gescreend en geëvalueerd ?

b) Wie / welke instantie zal de uiteindelijke beslissing nemen over de selectie van de projecten die kaderen in de strijd tegen de klimaatopwarming en waaraan de « green OLO's » worden toegekend ?

c) Het artikel in De Tijd spreekt van « infrastructuur voor de spoorwegen en investeringen in energie-efficiëntie ». Kunt u de projecten die de federale regering voor ogen heeft meer in detail duiden ?

3) Voor de komende jaren worden er nog uitgiftes van groene obligaties aangekondigd.

a) Welk tijdspad wordt hiervoor vooropgesteld ?

b) Welk bedrag wordt nagestreefd en binnen welke periode ?